À propos

David Simard

David SimardC’est par la voie du graphisme que David s’est initié à l’art. Dès 1997, il commence à produire des affiches et des pamphlets à caractère politique pour son propre compte. Jamais il n’a pu séparer art et politique pour cette raison.

David est titulaire d’un diplôme du Cégep du Vieux-Montréal, où il a complété des études en photographie avec mention. Il se fait remarquer grâce à son travail documentaire autour de la grève étudiante de 2005, publiant chaque jour des reportages sur Internet. Dès sa sortie de l’école, il commence une carrière dans le domaine de la photographie commerciale.

Avant de se lancer en tant que réalisateur, David a pratiqué les métiers de photographe de plateau, coloriste et directeur de la photographie. En 2012, il écrit et coréalise Lendemain de grève, un film à teneur polémique qui soulève les passions chez les étudiants en grève. La même année, il coréalise Let the french fly, un court métrage documentaire sur les derniers vestiges de la culture francophone dans le Maine. L’année suivante, il continue cette enquête en sol américain avec Tout le monde veut être un Cadien, qui a remporté en mars 2015 un prix du public au festival Film on the bayou.

Sur le plan commercial, David développe avec Maude Chauvin une approche documentaire de la publicité agro-alimentaire ayant pour thème du Terroir à la table. L’idée est de mettre en valeur l’ensemble du processus de production alimentaire, de la production à la confection, le tout dans le respect de la nature. L’agence Lise Madore se charge de la mise en marché de ce concept. Grâce à cette collaboration fructueuse avec Lise Madore, David accumule les clients prestigieux tel que Les Producteurs laitiers du Canada, Desjardins, Cacao Barry, Métro l’Épicier, M0851 et les Producteurs de porc du Québec, que ce soit en tant que directeur de la photographie, réalisateur ou photographe.

David réalise aussi à l’occasion des vidéoclips.

Il écrit en ce moment une fiction documentaire au sujet des événements qui ont secoués Sept-Îles, sa ville natale, en 1972. Grâce au soutien financier de la SODEC et du Conseil des arts du Canada pour développer ce film, le projet avance à grande vitesse. Mais en parallèle David ne peut s’empêcher de multiplier les projets. Il travaille en compagnie de Pierre Luc Junet sur un autre film, celui-là donnant la parole aux dissidents Cubains qui assistent en silence et sans espoir aux transformations de leur pays.

 

L’appareil photo deviendra toujours plus petit, toujours plus prompt à saisir des images fugaces et cachées, dont le choc éveille les mécanismes d’association du spectateur. Ici doit intervenir la légende, qui engrène dans la photographie la littéralisation des conditions de vie, et sans laquelle toute construction photographique demeure incertaine.

Walter Benjamin, Petite histoire de la photographie

c
Réalisation

Réaliser, c'est avoir une vision du montage avant d'avoir tourné la moindre scène.

o
Direction photographique

Le cinéma ne serait rien sans la puissance des images. Chaque cadrage, chaque mouvement de la caméra doit être justifié.

D
Photographie

L'art de la mise en scène, du cadrage et de la lumière, mais dans un silence absolu.